Soy

International Day of Action for the Amazon: Global Community Sets Stage for Climate Week

Today, concerned citizens across six continents – from Hong Kong to Washington and Paris to Pretoria – will take action for the Amazon by protesting the ongoing fires and deforestation. In a show of international solidarity with indigenous leaders, activists around the world are standing up to President Jair Bolsonaro's reckless policies and the international corporations profiting off environmental destruction.

The burning of the Amazon and the darkening of skies have captured the world’s conscience. But while much of the blame for the fires has rightly fallen on President Bolsonaro for directly encouraging the burning of forests and the seizure of Indigenous Peoples’ lands, the incentive for the destruction comes from large-scale international meat and soy animal feed companies like JBS, Marfrig, and Cargill, according to a recent Mighty Earth report.

Additional research from media and advocacy organizations has helped identify a group of 12 companies responsible for the ongoing deforestation and destruction in the Amazon. This “Dirty Dozen” covers the financing of projects causing deforestation, the traders who help create the market for commodities like soy and beef that are linked to deforestation, and the retailers who sell the resulting products to unsuspecting consumers.

As part of the International Day of Action, Mighty Earth and nearly 100 allied groups – including Amazon Watch, Sierra Club, Rainforest Action Network, Extinction Rebellion, Natural Resources Defense Council, Friends of the Earth, SumOfUs, Center for Biological Diversity, Endangered Species Coalition, Canopée, Rettet den Regenwald, Danmarks Naturfredningsforening, International Accountability Project, Native Forest Council, Humane League, and others – have sent letters to the CEOs of these 12 companies outlining the steps they must take to end their role in incentivizing destruction of the Amazon and other fragile ecosystems.

Read the letters to Big Finance and Mega Retailers here.

Today’s actions also set the stage for Climate Week in New York City (September 23-29).

“Companies like Cargill, Ahold Delhaize, and others have previously used Climate Week as an opportunity for splashy announcements and feel-good pledges,” Mighty Earth CEO Glenn Hurowitz said. “But after years of failing to deliver on these promises, their words ring hollow. This Climate Week will mark five years since the signing of the New York Declaration on Forests, and one year left until their original 2020 deadline. The Amazon is on fire, the climate crisis is worsening, and the world cannot afford dithering and excuses any longer. These companies must take decisive action now.”

Background materials


L’un des principaux importateurs de soja en France renonce à lutter contre la déforestation importée

19 juin 2019 – Alors que Cargill, l’un des principaux importateurs de soja en France, vient de publier son nouveau plan d’action soja, force est de constater que le compte n’y est pas. Les entreprises françaises qui utilisent du soja commercialisé par Cargill dans leur chaîne d’approvisionnement devront en tirer les conséquences.

Le 25 mars dernier, Mighty Earth, France Nature Environnement et Sherpa publiaient un rapport sur le devoir de vigilance des entreprises françaises face à la déforestation causée par la culture du soja en Amérique du Sud, comme Bigard, le Groupe Bertrand/Quick, et E. Leclerc, parmi d’autres. Ce rapport relevait l’absence de prise en compte de ce risque par l’immense majorité des entreprises du secteur agro-alimentaire interpellées, alors même que le soja est utilisé massivement en France dans l’alimentation du bétail, notamment le porc et les volailles.

Les entreprises françaises peuvent-elles encore se fournir auprès de Cargill ? 

Cargill, l’un des principaux importateurs de soja en France, a publié la semaine dernière son nouveau plan d’action soja (en anglais). Pour Glenn Hurowitz, directeur de Mighty Earth  :

« Cargill bricole des solutions médiocres alors que l'Amérique du Sud est en train d’être réduite en cendres. Si l’on regarde de plus près ce plan d’action, il apparait que le seul véritable engagement pris par l’entreprise est de respecter la loi, comme si elle pouvait choisir ne pas la respecter... Tant que Cargill ne cessera pas de s’approvisionner auprès de fournisseurs impliqués dans la destruction d’écosystèmes, les autres compagnies devraient réfléchir mûrement avant de se fournir auprès de Cargill. »

Ce plan d’action est également un échec pour le PDG de Cargill, David MacLennan, qui s'était engagé à plusieurs reprises à mettre fin à la déforestation, et qui a aujourd’hui échoué à mettre en œuvre ses engagements.

Si nos organisations accueillent favorablement la volonté affichée par Cargill d’investir dans la préservation des forêts, l’expérience montre que les résultats de tels investissements, réalisés en l'absence de politiques strictes de conservation, ne sont pas à la hauteur de la crise actuelle. Ils ne sauraient remplacer de véritables mesures de prévention des atteintes à l’environnement et aux droits humains, et une mise en œuvre effective de ces mesures.

Les entreprises françaises doivent s’engager à lutter contre la déforestation importée

Au regard de la faiblesse de ce plan d’action, nos organisations appellent les entreprises françaises concernées à cesser l’approvisionnement direct ou indirect en matières premières agricoles dont l’origine ne peut être garantie libre de violations des droits humains ou abus environnementaux. Ces dernières doivent à tout prix investir dans la traçabilité sur 100% des volumes de soja utilisés dans leur chaîne d’approvisionnement et s’engager immédiatement et concrètement pour un moratoire couvrant toutes les forêts d’Amérique latine.

Pour aller plus loin :

Devoir de vigilance et déforestation – Le cas oublié du soja, mars 2019
Quand la déforestation s’invite à notre table – La catastrophe environnementale et humaine qui se cache derrière la viande et les produits laitiers français, mars 2018