Olam et Mighty Earth se mettent d’accord pour collaborer dans le domaine de la protection forestière

English

Olam et Mighty Earth se mettent d’accord pour collaborer dans le domaine de la protection forestière et de l’agriculture durable dans les pays possédant une grande couverture forestière.

Washington D.C., 22 février 2017 – À la suite du rapport de Mighty Earth en 2016 La boîte noire du commerce de l’huile de palme, Mighty Earth et Olam se sont rencontrés à Washington D.C. et sont parvenus à un accord pour avancer vers deux impératifs :  permettre la mise en place de modèles de développement agricole responsables qui soutiennent la protection des forêts tout en luttant pour le développement durable au Gabon et dans d’autres pays possédant une grande couverture forestière ; ainsi que la nécessité pour les commerçants d’huile de palme de développer un plateforme d’action collective pour éviter la déforestation et l’exploitation des travailleurs ou des communautés.

La réunion fut organisée pour discuter d’une part de l’impact des plantations de palmiers à huile et de caoutchouc d’Olam avec son partenaire commercial notamment la République du Gabon, et de l’autre les fournisseurs tiers d’Olam en huile de palme surtout en Asie du Sud-Est. Le World Ressources Institute animait la réunion.

Suite à ceci, Olam accepte de :

  • Suspendre la déforestation au Gabon pour le palmier à huile et le caoutchouc pendant un an (une période qui peut être prolongée). Pendant ce temps, Mighty Earth et Olam se sont mis d’accord pour soutenir et suivre le processus multipartite en cours, qui cherche à développer des critères spécifiques de développement agricole responsable dans les pays possédant une grande couverture forestière.
  • Continuer de mettre en œuvre ses programmes – dans des délais donnés – pour cartographier sa chaine d’approvisionnement en Asie et divulguer davantage d’informations la concernant, tout en exigeant de la part de ses fournisseurs tiers d’adhérer à la High Carbon Stock Approach (décrite sur le site highcarbonstock.org), conformément à sa nouvelle politique concernant l’huile de palme.
  • De publier ses procédures pour supprimer les risques de la chaine d’approvisionnement, cela comprenant le contrôle indépendant de la conformité des fournisseurs à haut risque.
  • De fournir une procédure révisée de règlement des différends qui inclut ses fournisseurs tiers d’huile de palme, et de protéger l’anonymat de ceux fournissant des informations. Olam continuera d’enquêter quotidiennement et d’œuvrer pour répondre à toute plainte émise par les communautés locales et autochtones.
  • Rajouter à sa politique actuelle de développement durable des références explicites concernant la protection des tourbières, et l’assurance de ne pas exploiter les travailleurs ou les communautés locales.

Mighty Earth accepte de :

  • Suspendre sa campagne actuelle contre les opérations d’huile de palme et de caoutchouc d’Olam, y compris sa plainte contre Olam auprès du FSC, pendant un an (période qui peut être prolongée).
  • Collaborer avec le gouvernement gabonais, la société civile, des experts internationaux et des actionnaires pour contribuer à une protection et un développement responsables.
  • Dans un esprit de dialogue et de compréhension mutuelle croissante, Olam et Mighty Earth ont conjointement accepté de participer à des évènements organisés par les parties prenantes telles que des organisations de la société civile et du gouvernement du Gabon, d’encourager et d’appuyer le groupe de travail du High Carbon Stock Approach afin d’élaborer des recommandations claires au sujet d’un développement responsable dans les pays possédant une grande couverture forestière, et enfin d’explorer davantage les initiatives autour de la conservation et la restauration.

Le co-fondateur et directeur général d’Olam, Sunny Verghese, a déclaré : « Olam reste engagé dans les bonnes pratiques de protection forestière, de développement agricole durable, de réduction de la pauvreté et de création d’emplois », tout en ajoutant : « Nous espérons que ces actions puissent aider les pays souverains comme le Gabon à tracer leur propre chemin vers le développement durable. »

« Mighty Earth célèbre l’opportunité d’aider le Gabon à se développer de manière responsable et de fournir un modèle de protection pour les pays possédant une grande couverture forestière », déclara le président de Mighty Earth et ancien congressiste, Henry Waxman. « Bien que cet accord s’applique à l’huile de palme et au caoutchouc, nous espérons que cela crée un mouvement favorable pour les autres matières premières. Le World Resources Institute a fourni une aide importante dans la conclusion de cet accord en facilitant cette négociation et en favorisant un dialogue constructif pour promouvoir plus largement un développement respectueux des forêts. »

Le président et directeur général du World Resources Institute, Andrew Steer, fit remarquer : « Concilier la protection de la forêt avec de nouveaux projets agricoles peut être un grand défi ; il est vital pour les pays, les entreprises et la société civile de travailler ensemble et de trouver un terrain d’entente. Cet accord est un bon exemple de la manière avec laquelle des organisations peuvent s’unir pour se mettre d’accord sur un chemin d’avenir prospère et durable. »

Pour plus d’information, merci de contacter :

Mighty Earth : Etelle Higonnet, Directrice de campagnes, [email protected], +1-202-848-7792

Olam : Nikki Barber, Directeur général, [email protected], +44 207 484 8994 ; +44 7568 108555

À propos de Mighty Earth

Mighty Earth est une organisation qui réalise des campagnes environnementales à l’échelle mondiale dans le but de protéger les forêts, de conserver les océans et de lutter contre le changement climatique. Nous travaillons en Afrique, en Asie du Sud-Est, en Amérique latine et en Amérique du Nord pour mener des actions à grande échelle en faveur d’une agriculture responsable qui respecte les écosystèmes naturels, la vie sauvage, l’eau et les droits des communautés locales. L’équipe mondiale de Mighty Earth a joué un rôle décisif en persuadant la plus grande entreprise alimentaire et agricole du monde d’améliorer drastiquement sa politique et ses pratiques environnementales et sociales.  Vous trouverez plus d’information au sujet de Mighty Earth sur http://www.mightyearth.org/

À propos de Olam International Limited

Olam International est un leader de l’agro-business qui intervient tout au long de la chaine de valeur dans 70 pays, fournissant des produits variés par le biais de ses 16 usines à plus de 16 200 consommateurs à travers le monde. Grâce à un approvisionnement direct et une activité de transformation présente dans la plupart des grands pays producteurs, Olam a construit un leadership mondial dans beaucoup de ses activités. Son siège se trouve à Singapour et l’entreprise est cotée à la bourse de Singapour depuis le 11 février 2005. Olam est actuellement classée parmi les 50 plus grandes entreprises de Singapour en termes de capitalisation.  En 2016, le magazine Fortune a classé Olam à la 23e place dans sa liste « Change the World ».  Vous trouverez plus d’information au sujet d’Olam sur www.olamgroup.com.

À propos du World Resources Institute

Le WRI est une organisation de recherche mondiale qui recouvre plus de 50 pays avec des bureaux aux USA, en Chine, en Inde, au Brésil, en Indonésie et davantage. Notre équipe de plus de 450 experts et employés travaillent étroitement avec les leaders pour mettre en action les grandes idées au service de la préservation des ressources naturelles qui constituent la base même des opportunités économiques et du bien-être des êtres humains.  Notre travail se concentre sur six problèmes critiques situés à la croisée de l’environnement et du développement : le climat, l’énergie, l’alimentation, les forêts, l’eau, les villes et le transport.  Vous trouverez plus d’information au sujet du World Resources Institute sur www.wri.org.